AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Une harpe très importante

Messages : 24
Points de prière : 71
Date d'inscription : 11/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante
MessageSujet: Une harpe très importante   Mer 4 Nov - 14:44

Citation :
HRP : J'ai mit longtemps à poster. Je m'en excuse. Les vacances ne m'ont pas beaucoup aidé à trouver du temps pour l"ordinateur. J'espère que ça te conviendra Horyia. si ça ne convient pas, dis le moi.

L'homme à la capuche de la veille était sorti de la salle aussi vite qu'il y était rentré. La discrétion semblait être son maitre mot. Je ne suis pas sûre que quelqu'un d'autre que le serveur et moi ne l'ait vu... Une fois le rouleau lu et imprimé dans ma mémoire, je devais m'en débarrasser... Comment faire ça sans que ça ne se voit ?

Cette boisson sucrée devrait certainement faire baver l'ancre et rendrait le tout illisible. Cela me permettrai de pouvoir garder le rouleau jusqu'au soir avant de le jeter dans un des feux du village... Il fallait que je trouve comment faire. Soudain, j'ai entendu un grand bruit derrière moi ! C'était l'occasion. Le bout de papier soigneusement posé à coté du verre, je me suis retournée d'un coup sec en tapant dans mon verre : bingo, le bout de papier était trempé ! En un coup d'oeil j'ai pu vérifier que le texte ne pouvait plus se lire. Un bon point pour commencer cette mission de la plus haute importance.

A présent, il fallait trouver la harpe. La veille, j'avais repéré un groupe de musicien qui accompagnait la balade des habitant, mais était-ce le bon groupe ? Cette harpe que j'ai vu était-elle la bonne ? Malheureusement, je ne pourrais pas le savoir avant le soir. Il me faudrait donc m'occuper le reste de l'après midi, sans m'attirer les regards des habitants, afin de mieux repérer les choses le soir. Je me sentais anxieuse. C'est à ce moment là que je me suis aperçue que rejoindre la guilde était réellement très important pour moi. Il fallait que j'appartienne à quelque chose.

Le temps que toutes ces pensées finissent de courir dans mon esprit, l'après midi était déjà bien avancé.
Après avoir rejoint ma chambre louée pour plusieurs jours, je me suis assoupie. En ouvrant les yeux, ce qui me semblait quelques secondes plus tard, je me rendit compte que les habitants étaient en train de sortir de chez eux. Il était déjà le soir ? Il ne fallait pas que je loupe ce petit "rituel". Une fois mes bottes de nouveau enfilées, je descendis dans la rue et commença à me balader au travers de la foule. Un son agréable vint à mes oreilles : une harpe ! Lentement, je me dirigea vers la zone où ces musiciens jouaient. Il ne fallait pas qu'on me remarque, ni qu'on remarque mon intérêt pour une harpe.

En passant devant le groupe, je ne vis aucune fleur de gravée. Déçue, je chercha autour de moi si quelqu'un d'autre avait une harpe, mais je n'en vis pas. En me remémorant le rouleau, je m'aperçus que j'avais mal réfléchie. Je ne devais pas chercher de la musique à proprement parlé, mais des conteurs. Quelle idiote j'ai pu faire...
Le village continuait plus loin, vers l'Est. Je devais absolument trouver ces conteurs. Marchant sans regarder réellement où j'allais, je me suis pris les pieds dans quelque chose : la chute n'était pas loin ! Heureusement, mon sens de l'équilibre m'a aidé à resté sur mes jambes. Je chercha du regard ce qui avait bien pu me faire trébucher mais je ne vis rien. Faire une sieste ne m'a pas rendu service, à ce que je pouvais remarque... Mes esprits revenus, les habitants commençaient à rentrer dans leurs maisons. Déçue et un peu désespérée, je continua mon chemin en faisant semblant de rien quand je vis au loin 3 jeunes hommes rire aux éclats. Leurs rire me firent sourire. En regardant dans leur direction, je vis une magnifique harpe et, en m'approchant plus près, je vis une très jolie fleur gravée ! Il me fallait repérer où ils l'emmenaient. J'essayais de rester aux alentours sans me faire repérer et j'attendais qu'ils rentrent : mais en vain. Je décida donc de rentrer à l'Auberge afin de me reposer. Je reviendrai le lendemain, avant le début des balades, comme ça je pourrais observer d'où ils venaient.

Je repris donc le chemin de mon lieu de repos. Mais avant, il fallait que je passe à l'écurie, voir mon fidèle compagnon de voyage !
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Mer 4 Nov - 15:40

Horyia était arrivé en milieu d’après-midi dans un village du Royaume de Fal, les villageois étaient encore au travail à cette heure de la journée ce qui permettrait à la jeune femme d’avoir du calme pour se reposer, la veille, elle avait préféré ne pas dormir la nuit pour observer les étoiles durant son trajet. De plus, les temps étaient assez chauds depuis quelques semaines et les nuits étant fraîches cela était plus agréable pour elle, mais aussi pour sa monture. L’elfe avait laissé son cheval à l’écurie pour qu’il puisse se reposer et être à l’ombre. L’Inuwa s’était ensuite dirigée en direction d’une auberge où elle passera la nuit, elle poussa la porte et entra à l’intérieur du bâtiment. Ses yeux mirent plusieurs minutes à s’habituer à la différence de lumière entre l’auberge et l’extérieur, une fois qu’elle vit de nouveau correctement la jeune femme se dirigea au comptoir et attendit quelques minutes avant que quelqu’un arrive.

« Bonjour, que puis-je fais pour vous Mademoiselle ? » Demanda un homme d’une quarantaine d’années environ avec un crâne dépourvu de cheveux.

« Bonjour, j’aimerais une chambre pour une nuit ou deux et si c’est possible un repas. » Dit-elle avec politesse.

L’homme acquiesça en secouant la tête positivement, il se baissa ensuite pour prendre une clé dans le tiroir où il les rangeait. Le chauve le lui tendit la clé en fer et partit en cuisine pour préparer le repas de jeune femme. Horyia regarda le numéro de sa chambre qui était le numéro sept. Plusieurs minutes passèrent avant que l’homme ne revienne vers elle avec son repas et un verre d’eau, la blonde le remercia et le paya le repas ainsi que la chambre. Pendant qu’Horyia mangeait, elle avait demandé au chauve s’il était possible de prendre un bain dans l’établissement, l’homme lui avait répondu positivement et était aller préparer la chambre de la jeune femme. Une fois que son repas fut fini, elle se dirigea vers sa chambre. Horyia chercha quelques minutes avant de la trouver, elle l’ouvrit grâce à la clé et entra. L’elfe posa ses affaires à l’entrée et se dirigea vers le milieu de la chambre. La décoration était plutôt sobre voire un peu pauvre, mais le lit ne lui semblait pas miteux ce qui lui suffisait. La blonde se dirigea vers le bain qu’avait préparé l’homme, elle retira ses affaires et en prit un rapidement. À la fin de son bain la jeune femme se changea et prit le temps de se reposer un peu avant de visiter un peu le village.

Quelques heures étaient passées quand elle se réveilla, le soleil avait commencé à décliner. L’elfe enfila ses bottes et sortit de sa chambre, l’auberge était un peu plus remplie que précédemment, elle remarque que quelques hommes avaient déjà commencé à boire, la jeune femme préféra s’éclipser rapidement à l’extérieur afin d’éviter ses goujats. Une fois à dehors l’elfe sourit légèrement et commença à marcher au hasard dans le village. La nuit s’approchait de plus en plus, la chaleur commençait à se remplacer par la fraîcheur de la nuit. Un petit sourire s’afficha quand ses oreilles pointues captèrent le bruit d’une harpe. La blonde s’arrêta quelques secondes pour l’entendre, la musique était un bon moyen pour se détendre surtout si elle était aussi bien jouée. Cependant cette dernière ne dura pas.Un peu déçu l'elfe haussa les épaules et décida de continuer sa petite promenade, la jeune femme marcha encore pendant plusieurs minutes. Alors qu'Horyia allait rentrer à l’auberge pour prendre son dîner elle remarqua une grande femme brune qui trébucha, à prime abord cela n'était pas important, mais l'attitude de cette dernière l'intrigua. Après s'être rattrapé de justesse plusieurs expression passèrent sur le visage de l'inconnue, Horya fronça les sourcils quand elle vit l’expression de déception sur le visage de l’inconnue puis une petite lueur s’afficha dans son regard après avoir vu quelques choses. Curieuse Horyia regarda ce qui avait pu rendre la jeune femme « heureuse », si on pouvait dire cela, et remarqua que c’était une harpe. L’Inuwa prit un petit raccourci qu’elle avait repéré à son arrivé afin de se trouver là-bas avant la jeune femme. L’elfe fit mine de sortir de l’écurie et fonça dans la jeune femme. Elle recula de quelques pas avec un petit sourire désolé sur les lèvres.

« Oh que je suis maladroite ! Je suis vraiment désolé. » Dit-elle d’une petite voix.

Horyia posa son regard bleu dans les yeux de l’inconnue et scruta les expressions qui s’afficheraient sur son visage. Quand son regard croisa celui de la personne en face d’elle, la blonde porta sa main devant sa bouche et reprit la parole d’une voix calme et désolée.

« Je ne me suis pas présenté ! Je m’appelle Horyia et toi ? -Elle observa la tenue de la jeune femme avant de continuer sa phrase- Tu voyage ? » Demanda-t-elle avec curiosité.

Horyia tendit sa main en direction de l’inconnue et attendit que cette dernière la lui serre. Elle en profita pour déplacer légèrement ses pieds afin d’avoir de bon appuies. La personne en face d’elle n’avait aucune raison de l’attaquer, mais l’elfe préférait être prudente. La blonde s’insulta intérieurement d’avoir laissé son sabre dans sa chambre.

_________________

Arion:
 
Messages : 24
Points de prière : 71
Date d'inscription : 11/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Jeu 12 Nov - 18:41

Spoiler:
 

En allant vers l'écurie pour voir mon fidèle compagnon, je réfléchissais à comment subtiliser cette harpe. D'un coup, une jeune femme me rentra dedans.
- Oh que je suis maladroite ! Je suis vraiment désolé.
Il ne me semblait pourtant pas être invisible... Que cherchait cette étrange femme ?
- Je ne me suis pas présenté ! Je m’appelle Horyia et toi ? Tu voyage ?
Elle était bien curieuse... Devais-je répondre ou l'ignorer et passer on chemin ? Pour ne pas me faire remarquer il valait peut-être mieux répondre et couper court à la conversation, bien que le fait qu'elle m'accoste de cette façon ne me plaise pas beaucoup...

- Alena. Je m'appelle Alena. Je suis effectivement en voyage. Toi aussi, à ce que je vois.
Faisant un pas sur le coté, je devais m'esquiver le plus rapidement possible mais également le plus discrètement possible. Il ne me restait plus beaucoup de temps pour réfléchir à la manière de m'emparer de la harpe et pour la ramener à, je l'espère, mes futurs collègues. Je pointa l'écurie du doigts, voyant que l'elfe en venait, et prit la parole :
- Je suis désolée, je dois absolument aller voir ma monture. Ma journée a été chargée et il n'a pas pu prendre l'air. Je vous souhaite une bonne soirée

La fin me tordait l'estomac, mais je ne pouvais pas rester plus longtemps avec cette femme prendre le risque qu'elle me suive à l'auberge. Et je devais aller faire courir mon fidèle camarade, sans quoi il ne serait pas en forme très longtemps.
Je pris la direction de l'écurie d'un pas sûr et ferme.
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Dim 29 Nov - 16:33

La jeune femme haussa discrètement les épaules, il était rare qu’elle se montre si suspecte avec une personne qu’elle ne connaissait pas. Sa rencontre avec le sorcier lui avait fait perdre son observation neutre que la blonde avait toujours eue et c’est ce qui l’avait emmené à faire cette erreur ce soir-là. Une longue mèche blonde se trouvait devant le visage de l’elfe qui la replaça distraitement derrière son oreille pointue. Une fois que la brune prit de nouveau son chemin pour voir son cheval, la jeune femme s’assit dans un coin sombre pour réfléchir pendant un petit moment. Le ciel était dégagé ce qui permettait de voir parfaitement les étoiles, le regard bleu de l’Inuwa resta fixé en direction des astres lumineux pendant plusieurs minutes, plusieurs heures ? Horyia n’en avait pas la moindre idée à vrai dire, ce qu’elle savait, c’est que cela faisait déjà un petit moment, car il ne restait pas grand monde dehors à cette heure-ci. Un bruit peu discret s’échappa de son ventre, avec un petit sourire sur le coin des lèvres l’elfe se leva souplement et se dirigea vers l’auberge pour prendre un repas.

L’endroit était assez bruyant, les hommes s’étaient retrouvés là pour prendre quelques verres ensuite après cette longue journée de travail. Ils étaient bruyants et avaient pour la plupart déjà bu des verres en trop. La jeune femme joua des coudes pour se glisser en direction du bar, après plusieurs bousculades, elle parvint enfin à l’endroit souhaité. Un long soupire sortie de sa bouche, elle appela le serveur avec une mine légèrement blasé. L’elfe commanda la même chose qu’elle avait prise à midi, s’abstenant de prendre de l’alcool. Son repas fut interrompu plusieurs fois par des hommes venant la dragués, l’alcool donnant des ailes, plusieurs poignées cassés eurent nécessaire avant que le calme règne de nouveau autour de la jeune femme. Une fois le repas terminé, la blonde se dirigea vers une table sombre au fond de l’auberge pour être un peu plus au calme. L’Inuwa regarda l’auberge avec agacement, même si elle avait l’habitude de cohabiter avec les humains, elle ne comprenait toujours pas cet amusement à être ivre et ne plus se souvenir de rien. Apparemment, un homme voulait lui donner raison, en effet une bataille s’en suivit pendant plusieurs minutes avant que les responsables soit jetés dehors.

L’Inuwa avait les bras croisés sur sa poitrine et les jambes posées sur la table qui se trouvait devant elle. La jeune femme avait regardait la scène avec cette fois-ci avec amusement, car les voire se « battre » d’une façon assez innovante et originale avait été divertissant. Même si le retour du silence lui était fort agréable, son seul moment de distraction était parti. Ses yeux bleus étaient fixés sur l’ensemble de l’auberge, la porte s’ouvrit, mais la jeune femme n'y prêta pas attention. Elle bue doucement son verre avant de réfléchir aux éléments de la journée. C'était la première fois depuis qu'elle avait fini son entraînement que l'elfe faisait une erreur et cela la perturbait depuis quelques heures déjà. Comment avait-elle pu manquer d'autant de tact et d'observation ? Une petite soupire s'échappa de ses lèvres tandis que son regard vide fixait un point sans vraiment voir ce qui se passait autour.

_________________

Arion:
 
Messages : 24
Points de prière : 71
Date d'inscription : 11/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Lun 7 Déc - 20:51

Après m'être baladé durant plus de 2 heures dans le désert avec mon fidèle compagnon, il me fallait rentrer à l'auberge. Le désert n'est pas très fournit en denrée comestibles et mon ventre ne cessait de réclamer de la nourriture. Après avoir ramené ma monture à l'écurie et l'avoir pansée, je me dirigea vers l'auberge où je séjournais. Il fallait que je réfléchisse pour savoir comment subtiliser la harpe sans me faire prendre : un plan s’échafauder dans ma tête quand je sorti de l'écurie et que je fus bousculée par un homme ivre qui venais de se faire éjecter de l'auberge. Il avait décidément de l'ambiance dans cet endroit : parfait pour détourner l'attention !

Je rentrais dans l'auberge quand j'aperçus l'elfe qui m'avait gêné tout à l'heure. Et mince ! Elle est aussi ici ! Si elle a décidé de me surveiller, la mission va être encore plus dure ! Et je ne dois pas la rater, c'est ma seule chance d'intégrer la guilde des voleurs !

Je me dirigea vers le comptoir et demanda le plat du jour. Puis je chercha du regard un place où m'assoir et, bien entendu, la seule place disponible était à côté de cette elfe. Je me résigna et alla m'installer sur la petite table dans l'ombre. Avec un peu de chance, son air distrait n'est pas qu'un air et elle ne m'apercevra pas ! Cependant, j'étais tout de même tracassée : pourquoi s'était-elle méfié de moi de la sorte ? N'étais-je pas si discrète que je le croyais ? Cette chute m'aura valu bien des soucis...

Une fois assise, je décida tout de même de parler à cette personne peu agréable. Après tout, j'étais partie comme une voleuse sans même avoir d'informations sur elle, je n'avais pas été très maligne. Il fallait donc que je remette les choses à plat et fasse tout pour qu'elle ne me croit pas dangereuse, pour qui que ce soit.

Il était tard et l'aubergiste refusait de servir à nouveau, qui que ce soit. J'ai eu beaucoup de chance d'avoir une assiette ! L'auberge commençait déjà à se vider des hommes ivres. Je pris ma première bouchée puis je me tourna vers elle, assise à la table voisine.

- Re-bonsoir. Je m'excuse pour tout à l'heure, il était tard et je devais absolument faire courir ma monture, je n'ai pas été très polie en partant de la sorte et je m'en excuse.

L'elfe avait l'air réellement ailleurs dans ses pensées. Je repris donc ma position normale et continua de manger, sans réellement attendre de réponse. S'il n'y en avait pas, ce ne serait pas grave. La fatigue commençait à se faire sentir et je devais aller me coucher : je devais être en forme le lendemain !
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Ven 11 Déc - 18:35

La jeune femme était perdue dans ses pensées depuis un petit moment déjà, tellement qu’elle ne vit pas l’inconnue de l’écurie s’asseoir à la table voisine. Son regard ciel observa l’auberge de façon neutre tout en analysant les personnes s’y trouvant. La majorité de l’auberge était remplie d’homme ivre, mais ces derniers quittaient peu à peu l’établissement pour rentrer chez eux. Un petit soupir de soulagement s’échappa des fines lèvres de la blonde qui souhaitait un peu de calme avant de rejoindre son lit. Alors qu’elle était dans ses pensées une voix à côté d’elle se fit entendre, l’elfe posa son regard sur la personne qui avait pris la parole. C’était la brune qu’elle avait renversée tantôt. Ses oreilles pointues se rabattirent légèrement en arrière, sa sensibilité d’elfe avait dû mal avec cette étrange grande femme, pourtant cette dernière n’avait rien fait de suspect. Était-il prudent d’écouter son instinct plutôt que la raison et les faits ? Un petit haussement d’épaule envoya cette question dans un coin de sa tête, il n’était pas important d’y penser maintenant.

La prénommée Alena s’excusa de son comportement devant l’écurie en expliquant que sa monture avait besoin de courir, un petit sourire s’afficha sur les lèvres de la blonde qui acquiesça d’un signe de tête. Une petite couche de poussière sur ses vêtements confirmait ses dires alors l’elfe n’avait aucune raison de ne pas la croire, et pourtant. Par pur réflexe, la jeune femme effleura extrêmement rapidement l’une de ses dagues cachées à divers endroit. Son mouvement fut aussi rapide que l’attaque d’un serpent, aussi elle ne sut pas si la brune avait pu le voir. Son sourire n’avait pas quitté les lèvres et elle prit la parole d’une voix douce dont les fées et les elfes prenaient souvent.

« Ne t’excuse pas, c’est moi la fautive, je me suis montrée très impolie envers toi et j’en suis désolé. Aussi laissons cette affaire de côté veux-tu ? » Dit-elle avec un sourire franc sur son visage.

Le regard bleu ciel de l’Inuwa se posa sur la nourriture de l’humain et lui souhaita un bon appétit avant de prendre une nouvelle gorgée de sa boisson. L’auberge était quasiment vide, les hommes étant rentré chez eux. Une légère brise s’infiltra dans la salle quand une personne sortie de l’auberge, le vent froid vint chatouiller les oreilles pointues de l’elfe qui frémirent à ce contact. La jeune femme se reperdit dans les pensées, elle était venue ici pour se reposer un peu, mais elle n’avait aucune idée de ce qu’elle pourrait faire par la suite. Son rendez-vous avec son maître ne serait que dans quelques mois encore, il était inutile de se trouver un transport de marchandises, car ces dernières duraient assez longtemps et pour rien au monde la blonde raterait ses retrouvailles avec l’homme qui lui avait tout appris.

Soudain, elle se rappela de la présence d’Alena à ses côtés. La blonde reposa alors son regard sur cette dernière en l’examinant quelque peu. En dehors de sa grande taille, la jeune femme n’avait rien de différent des autres, alors pourquoi diable avait-elle se mauvais sentiment ? De plus, la brune ne semblait pas armée même si les armes pouvaient être facilement cachées se dit-elle au bout de quelques minutes. Se maudissant intérieurement pour le manque de confiance qu’elle avait avec les inconnus la jeune femme pris la parole pour détendre un peu l’atmosphère qui semblait un peu pesante. Sûrement, la blonde en était responsable, son maître lui avait souvent répété qu’elle était trop méfiante parfois, mais était-ce une si mauvaise chose ? Un nouveau haussement d’épaule souleva ses frêles épaules en apparence avant qu’elle ne prenne la parole une nouvelle fois.

« Qu’est-ce qui t’a amenée dans ce magnifique royaume qu’est Fal ? » Demanda-t-elle pour faire la conversation.

L’Inuwa garda ensuite le silence son regard toujours posé sur la personne assise à ses côtés. La brune ne semblait pas être quelqu’un de mauvais, mais après tout, c’était le cas pour de beaucoup de monde. À ce moment précis, elle regrettait de n’être pas née avec le pouvoir de sonder les gens cela aurait pu lui être fort utile lors de nombreuses rencontres, en particulier sa dernière avec le fameux sorcier.

_________________

Arion:
 
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Dim 13 Mar - 17:57


Une harpe très importante


Le retour du forum et des deux personnages entraine le retour des points pour l'intégralité de ce RP. Cela fait donc 15 points pour Hory et 18 pour Alena.

Bon RP à vous deux, et courage Alena !


Messages : 24
Points de prière : 71
Date d'inscription : 11/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Mer 16 Mar - 21:32

Cette jeune femme avait décidément l'air très distraite et pensive. Entre ses deux prises de parole, j'avais eu le temps de terminer mon assiette, et sans me presser. L'auberge était maintenant vide, nous n'étions plus que deux avec l'aubergiste, qui nous regardait au loin. Il pourrait être une bonne excuse pour couper court à la soirée : je devais aller me reposer. La journée du lendemain serait décisive.

L'elfe attendait ma réponse depuis quelques secondes, je termina ma gorgée d'eau et lui répondit :
Je voyage dans tous les pays qui ne me semblent pas dangereux. J'aime découvrir les coutumes et les habitudes des différents pays. Je trouve cela très intéressant.

Cette réponse était des plus sincère, je ne pouvais pas dire autre chose puisque ce sont ces raisons qui m'ont fait voyagé toutes ces années. Mon interlocutrice n'avait pas besoin de savoir que j'avais suivi l'homme à la capuche. D'ailleurs, elle de devait absolument pas être au courant.

Je fis laissa paraitre ma fatigue sur mon visage, bailla comme mon corps me le réclamait puis je repris la parole.
Toutes mes excuses, mais le voyage ainsi que cette balade nocturne m'ont éreintés. De plus, je sens que notre hôte aimerait que nous quittions la salle principale. Je vous souhaite une excellente nuit.

Je pris mon assiette, alla la donner à cet homme très accueillant, et monta à ma chambre. Je me déchaussa en pensant à la façon dont je pourrai subtiliser la magnifique Harpe. Après m'être allongé dans le lit, je réfléchis pendant de longues heures à mon plan d'action. Tout était au clair dans mon esprit, et je le mettrais en placé dés le lendemain matin. Je ferma les yeux et m'assoupit.

Le soleil semblait s'être levé depuis quelques minutes lorsque j'ouvris les yeux. Après m'être lavée bien soigneusement, je descendis l'escalier et demanda à l'aubergiste si je pouvais prendre mon premier repas de la journée à l'extérieur. Puisque mes affaires étaient là et que j'avais payé d'avance pour plusieurs nuits, il ne vit pas d'inconvénients à ce que je sorte avec sa vaisselle. Une fois le repas servi et emmitouflé, je me suis faufilé vers l'écurie pour retrouver ma monture. Je partis en dehors de la ville, pour la faire courir. Puis, je m'arrêta sous un arbre magnifique.
Une fois mon repas avalé, j'ai marché au cotés de ma monture pendant plusieurs heures. Sans que je m'en rende compte, il était déjà presque l'heure de la balade du soir. Je suis donc remontée en selle et partie en galop vers le village.

Après avoir pansé et nourrit mon cheval, j'ai été déposé sa vaisselle à l'aubergiste, puis je suis allée m'installer contre un puits, non loin de l'endroit où j'avais aperçut les conteurs la veille. Ils n'étaient pas encore là, mon plan pouvait continuer. Je n'avais pas fait de vague dans la ville, j'étais restée très "normale" et n'avais attiré l'attention de personne, à part de cette étrange Elfe de la veille. J'attendis donc là, pendant plusieurs minutes, avant de les voir sortir de la maison juste derrière leur emplacement : leur harpe était là.
Elle était magnifique, je comprenais pourquoi on me la demandé... Je n'avais plus qu'à attendre que la nuit noire tombe.
EDIT par le panthéon supérieur:
 
Messages : 24
Points de prière : 71
Date d'inscription : 11/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Dim 3 Avr - 16:56

Les conteurs sont restés là durant environ une heure. Les écouter m'avait presque fait oublier ma mission. Feignant de m'être endormie contre le puits, j'attendis que la nuit noire soit tombée. La fraîcheur commençait à me faire trembler et il faudrait bientôt que je bouge pour ne pas terminer en glaçon ou ne plus sentir mes muscles. Les derniers hommes sortaient de l'auberge non loin de là et rentraient chez eux. Une fois le silence complet dans cette partie de la ville, je me leva et me dirigea vers la grande maison abritant la harpe. Ma surprise fut grande quand je la vis là, non loin de l'entrée, prête à être happée. Elle était d'une grande taille et il faudrait être rapide, au cas où des pièges soient mis.

En l'espace de quelques secondes, et sans que je ne m'en rende compte, j'étais dehors, la harpe en main. Je passais derrière les maisons pour ne pas qu'on puisse me voir de l'allée principale. L'aubergiste faisait sa plonge mais je ne pouvais pas me permettre d'attendre qu'il ait fini pour monter : c'était bien trop risqué ! J'ai profité d'un moment où il tournait le dos pour passer et monter à grande vitesse l'escalier. Je ne faisais aucun bruit, encore moins que d'habitude et cela m'étonna moi même. La troisième porte à droite... A mon arrivée, elle était entrouverte, je rentra donc, avec un peu de méfiance, dans cette pièce très sombre. L'angoisse me prit en pensant que je m'étais peut-être trompée, que le temps était peut-être écoulé sans que je m'en sois rendu compte... L'attente était longue. Je pris la parole :
Me voilà, avec votre colis.
J'espérais réellement ne pas m'être trompée.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une harpe très importante   Aujourd'hui à 13:28

Une harpe très importante

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Connexion très ralentie
» [Résolu] très très lent !!! ( facetheme )
» La chose la plus importante
» La 3D très lente
» [résolu]PC très lent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glow in the Darkness :: Ombrane :: Fal-