AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Horyia - Inuwa

Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 15:22

Je suis Horyia


Danse avec les étoiles, joue avec le vent, liberté.


   

Informations générales


  • Âge :23 ans

  • Allégeance :Un sourire s'afficha sur le visage de la jeune femme, personne en dehors de moi bien entendu.

  • Race :Demi-Elfe et Demi-Humaine, mon père est un efle et ma mère une humaine

  • Royaume d'origine :Elfe, je suis née bien avant la séparation en trois du royaume.

  • Rôle :Membre de la guilde Inuwa depuis déjà trois année, seulement trois année.

  • Royaume Actuel :Je suis de partout où je le souhaite, je n'ai guère d'endroit fixe je vais là où le vent m'emporte.

  • Ambition :Un petit rire moqueur sorti de la gorge de la blonde, la seule ambition que j'ai c'est de franchir mes limites.



   

Descriptions


   

   

Psychique :

Horyia respira profondément assise au sommet d'un arbre, elle fixa son regard bleu turquoise à l'horizon et sourit à l'approche d'un courant d'air. Ses moments de solitudes lui faisait tellement de bien, la jeune femme n'avait jamais été une personne facile d'approche, s'ouvrant jamais aux autres, préférant les arbres aux personnes de son âge. Rien de bien étonnant pour une personne de sa race qui n'était pas forcément connu pour l'expression de leurs sentiments et les respects qu'ils avaient pour la nature, elle l'avait héritée de son père toutefois au fil des années l'elfe avait affirmé son caractère téméraire, volontaire, curieuse, c'était loin d'être une froussarde, une fois elle avait essayée de voler en sautant depuis l'un des plus grands sapins de la forêt où vivait son clan, son corps avait réagi pour elle en se braquant, décrivant une courbe pour ensuite attraper une branche au passage et glissé doucement sur le sol avec difficulté cela aurait dû lui couper l'envie de remonter, mais dès que les blessures fut soigné elle retourna malgré l'interdiction de ses parents.

Savourant la liberté et la solitude qui ne l'avait jamais quitté depuis ça plus tendre enfance, la jeune femme n'était pas faites pour obéir aux ordres ainsi que resté tranquillement à sa place. Si quelques choses la dérangeaient peu importe la personne en face d'elle, Horyia n'hésitait pas à dire le fond de sa pensée. Plus tard, qu'en elle avait entamé sa formation, la mort ne lui avait posée aucun problème cependant ce n'était pas une solution à chaque difficulté, toutefois s'il n'y avait aucune autre possibilité l'elfe n'hésiterai pas à faire coulé le sang avec l'âme tranquille.

L'un de ses plus gros défauts était son manque d'objectivité pour le pardon, en effet la jeune femme était du genre rancunière et les fautes des autres qui entravaient sa liberté lui hérissait les poils voilà parfois utilisé les poings pour demander réparation. Une fierté assez difficile à contenir surtout face aux sexes opposés qui continuaient de croire que l'homme était supérieur à la femme sur tous les domaines, bien qu'il y avait des améliorations ce n'était pas suffisant. C'était aussi une femme ouverte d'esprit, mais qui pouvait se montrer très borné.

Proche de la nature depuis sa tendre enfance, se salir les mains, les vêtements n'étaient pas un problème pour elle. Les tâches manuelles ne l'avaient jamais dérangés et se mouvoir de façon silencieuse a toujours été une seconde nature chez elle quand elle voulait fuir sa famille et les autres enfants du clan.

Bien qu'Hoyria ne se laissait pas marché sur les pieds son tempérament était toujours d'un calme impérial qui était souvent accompagnée d'un rictus moqueur, elle ne perdait pas à son sang froid peut-importe la situation, son visage restait inexpressif il avait toujours été comme ça un trait assez commun chez les elfes.

Physique :

La jeune femme se glissa près de l'eau sans faire aucun bruit, tel une ombre son reflet flottait dans l'eau tel un mirage, l'image d'une elfe âgés de la vingtaine c'était dessiné comme une promesse. Une brise rendue l'apparence de l'étrangère flou un instant avant que ce dernier ne cesse de souffler et elle fut de nouveau la souriant de ses belles dents blanches qui encadraient des jolies lèvres fines et légèrement pulpeuse, la forme du visage du reflet était en tout point identique à ceux de sa race, trait léger, fin, presque fragile, de grands yeux bleus turquoises encadrés par des cheveux blonds comme les blés. Ses oreilles pointues frémir quand le vent venu de nouveau les effleurés tel une caresse. L'elfe sauta distraitement sur une pierre qui se trouvait dans l'eau sans faire aucun bruit, le liquide toujours aussi lisse.

Une silhouette grande et élancée c'était de nouveau dessiné sur la surface bleuté, les formes de femme étaient parfaitement proportionné par rapport à sa taille, un peu plus grande d'une dizaine de centimètre par rapport aux autres femmes elfes, elle restait toutefois plus petite que les hommes, qui pensait à tord que l'elfe soit fragile vu sa taille fine, erreur. Un nouveau saut la fit atterrir avec souplesse sans bruit sur l'autre côté de la berge.

D'un pas aérien, elle se glissa sans bruit dans la forêt tel une ombre, ses vêtements en tissu de couleur verte comme les arbres s'ajustaient parfaitement à son corps sans jamais la dérangée pendant les déplacements et les combats. Un carquois et son arc pendant dans le dos de la jeune femme, qui ne l'empêchait pas de faire ses mouvements de façon toujours aussi rapide, toutefois une sangle de cuir marron permettait de se débarrasser sans difficulté en cas de besoin. Un sabre était suspendu par des sangles en bas de dos, des poignards était dissimulé dans sa ceinture et ses bottes. La silhouette blonde sauta et grimpa souplement un arbre tel un félin et disparu de nouveau comme un songe.


   

   

Compétences et inventaire


   


La jeune femme avait obtenue le Don, toutefois en dehors de son maître et elle-même personne ne le connaît (Cette partie sera édité selon la réponse au rp pour le Don). Son père était le soigneur d'un clan au Royaume des Elfes, Horyia en avait héritée et commencer l'apprentissage de ce pouvoir cependant elle était parti avant de l'achever et donc elle maîtrisait de façon moyenne son pouvoir.

Ses armes ne la quittait jamais, des poignards de différentes tailles étaient dissimulés un peu partout dans sa tenue, un arc et un carquois n'était jamais bien loin de sa porté et son sabre était attachée en bas de son dos avec des sangles.  

L'elfe bouge très rapidement, sans aucun bruit elle est aussi dangereuse qu'un félin voir plus encore. La jeune femme excelle au tir à l'arc grâce à une vision très précise dû à ses origines d'elfe, elle préfère utilisée son sabre que ses poignards toutefois, l'un comme l'autre sont maîtrisés à la perfection par l'Inuwa.

Horyia est d'une grande souplesse ce qui lui permet beaucoup de prouesse surtout au combat, cela lui facilite les mouvements ainsi elle peut évitée beaucoup de feinte, de coup qui aurait pu être mortel. Grâce à son entraînement intensif que son maître lui a imposé la jeune femme à une très grande endurance et bien que ses muscles ne soit pas très voyant ils sont pourtant bien présent. Elle bouge à la vitesse d'un serpent qui attaque sa proie, elle marche comme si c'était un nuage, une force sauvage émane d'elle.


   

Biographie


   

De l'an 568 à 581

 Le printemps venait de céder sa place à l'Eté depuis quelques semaines déjà quand enfin le moment fut venu pour Mary et Lenwë allaient avoir leur premier enfant après quelques heures elle était enfin là, leur fille, leur bébé, liberté, Horyia. Le petit ange comme son père aimé la surnommé était une enfant calme posé, qui cherchait la solitude plutôt que la compagnie des autres de son âge, une grande maturité assez troublante laissé ses parents de marbre quand devant eux une petite fille de cinq ans faisait la leçon sur la vie et la mort à un adulte du clan.

Toutefois, malgré une maturité précoce, l'évaluation du danger était loin d'être compris par la jeune Horyia qui grimpait dans les arbres sautant pour changer de branche, se laissant chuté pour essayer de voler, elle faisait des bêtises, mais qui pouvait lui coûter la vie. Maintes et maintes fois son père essayait de l'intéresser pour pas qu'elle retourne prêt des arbres, c'est ainsi qu'il débuta la formation de sa fille pour devenir soigneuse vu qu'elle avait à l'âge de huit ans découvert qu'elle possédait le même pouvoir que son père qui était le soigneur du clan. Cependant, cela ne suffisait pas pour éviter les aventures de la jeune elfe qui éclipsait comme bon lui semblait, sur ce point elle était un peu trop elfe à son goût. Pour son caractère, il était évident que la grande partie était hérité du côté humain venant de sa mère, par contre tout son corps clamé en elle liberté.

De l'an 581 à 585

Depuis la mort du porteur de lumière, tout espoir de vaincre l'envahisseur insecte avait été brisée la seule lumière que nous avait apporté les dieux avaient été laissés à son sort sans aucune aide pour lui faciliter sa réussite, aucun guide n'avait fait en sorte que la lumière brille de plus en plus fort jusqu'à accomplir sa destiné et sauvé le continent Enkidiev de la prison qui allait venir. Car oui, une fois que les troupes de l'Empereur auront anéantis le peu de chevaliers qui restent pour défendre le continent plus rien ne sera comme avant, ils seront soumis à l'autorité d'un insecte répugnant qui ne connait rien au plaisir de la vie, de la nature et de tout ce qui entoure la vie d'un homme, rien d'étonnant pour un insecte. Horyia écoutait les aînés du clan parlé de l'avenir des hommes, des elfes et des fées sous le joug des hommes-insectes et de leur Empereur, caché dans l'ombre, l'adolescente écoutait les adultes doutés certains étaient prêts à conclure une pacte avec l'envahisseur pour une sois-disant liberté, mais si tu ne peux pas faire ce que tu veux, aller où tu veux et avoir l'opinion que tu souhaites tu es loin d'être une personne libre. En soupirant, l'elfe recula doucement pour retourner chez ses parents bien que ce ne fût pas meilleurs par la bas aussi, ses parents faisaient partis de ceux qui voulaient conclure un pacte afin d'avoir la paix et aucun soucis avec la nouvelle puissance qui ne tarderait pas à monter sur le trône. Elle aimait ses parents qui avaient si bien pris soin d'elle malgré son manque d'obéissance et de réception face aux critiques et leurs avertissements mais, le désaccord politique les avaient profondément séparés à jamais.

Hoyria avait appris à tirer à l'arc sans le consentement de ses parents, elle avait trouvé un compagnon d'arme qui lui apprenait à se battre avec les poignards, c'était un humain exilé qui avait souhaité comprendre et vivre avec le peuple des forêts, ses gestes devenaient de plus en plus précis et ses tirs même en mouvement ne raté jamais leurs cibles, il ne manquait plus que la rapidité. Pourquoi apprendre à se battre ? Elle en avait envie, voulait pour défendre sa liberté à n'importe quel prix sans toutefois écrasée celle des autres.

L'Empire venait de gagner la guerre contre les défendeurs de la liberté, Horyia venait d'atteindre ses dix-sept années son clan avait pris la décision de rejoindre l'Empire, ainsi que d'autres clans. C'est ainsi que le peuple des elfes ce sépara en trois groupes, celui qui avait accepté l'envahisseur et qui les renseignaient au sujet de traître, ceux qui voulaient être neutre et ceux qui n'approuvant pas la nouvelle souveraineté.

Après une énième dispute avec ses parents, la jeune elfe décida de quitter son peuple et de suivre les routes où elle avait envie d'aller sans rien devoir à personne. C'est ainsi alors que l'hiver approchait que la jeune femme rencontra son futur maître, Siruis. Quand il lui avait fait la proposition elle avait bien ri, un maître ? Une guilde ? Et puis quoi encore, épousé l'Empereur noir pendant qu'il y était ? Toutefois, sans perdre patiente il lui expliqua vaguement ce qu'était la guilde des Inuwa, des hommes et des femmes suivants une Voie qui leur était propre en tant qu'Homme libre. Horyia avait pris le temps de réfléchir, trois années de sa vie, une promesse de liberté, un lien c'était déjà formé avant qu'elle ne s'en aperçoit, puis quand il lui avait murmuré à l'oreille ses mots qu'elle gardait secret l'elfe accepta de suivre l'homme pour découvrir la porte qui lui avait ouverte.

Les premiers mois avaient été éprouvant pour la jeune femme aussi bien mentalement que physiquement toutefois elle n'avait jamais été aussi heureuse depuis que Siruis avait croisé son chemin et fait d'elle son élève. Cela faisait déjà cinq mois qu'Horyia avait commencé à suivre la Voie des Inuwa et c'est à ce moment là que son maître avait décidée de la présenter au conseil de la guilde.

[...]

Une formation de plusieurs années c'était avéré difficile pourtant à chaque levé elle avait hâte d'apprendre, de faire les exercices de devenir de plus en plus Inuwa comme si un moule l'attendait depuis sa naissance elle se glissa dedans avec une facilité déconcertante. Harmonie, liberté, bonheur.

Les années de formation touchèrent bientôt à leur fin, bien qu'elle n'avaient pas la sensation d'être prête la jeune femme se rendait à son rendez-vous avec son maître avec appréhension. Il devait se retrouver dans une forêt près de la frontière du Royaume de Perle et de Turquoise, l'endroit où il s'était rencontré. Aucun bruit de cheveux ne se faisait entendre, ce n'était pas le genre de Siruis d'arrivée après elle, c'était encore une leçon. Sur ses gardes la jeune elfe sondèrent les environs du regard a la recherche d'un potentiel piège, soudain des hommes firent leurs apparitions et s'attaquait à elle, des mages ? Pourquoi des mages l'attaquerait-elle ? Son entraînement intensif pris le dessus et elle évita avec facilité les coupes d'épée qu'essayait de lui faire les mages, toutefois rapidement excédés ses derniers utilisèrent la magie pour l'enchaîné. Ils se téléportèrent dans un endroit sombre, l'attacha au mur et partir.

Qu'est-ce qui lui voulait ? Était-ce un plan de son maîtrepour lui dire à sa façon au revoir avec son humour décalé ? Il n'y avait rien de comique dans la situation, le cerveau de la jeune femme réfléchissait rapidement, trop rapidement ce qui la maintenait dans la confusion la plus totale. Ses mages lui avaient pris sa liberté.
Cela faisait déjà deux heures qui attendaient dans l'ombre de la cellule de son élève un sourire triste aux lèvres, c'était l'heure de se dire au revoir et de continuer sur la Voie chacun de son côté.

La jeune femme releva enfin la tête, elle avait compris quelques choses d'important, peut-importe les chaînes, peut-importe que son corps ne pouvait bouger, être Inuwa n'était pas que des capacités physiques bien au contraire c'était avant toi l'esprit et elle ne s'était jamais sentie aussi libre quand cet instant.

Avec étonnement, elle vit sortir son maître de l'ombre et s'avancer vers elle, coupant les liens de son élève il sourit tristement et l'embrassa sur le front :

- Tu es libre

- Merci, bon que faisons-nous maintenant ?

- Il n'y a plus de nous Horyia, tu as fini ta formation je n'ai plus rien à t'apprendre

- Mais, c'est impossible ! Je... je ne suis pas prête !

- Si tu l'es

- Je ne veux pas vous quittez...

- Nous serons toujours unis et nos routes se recroiseront bien assez tôt.

Il n'y avait plus rien à dire, les yeux parlèrent, après des au revoir difficile maître et élève ce séparèrent sans toutefois avoir l'impression de se quitter.

C'était en An 588

Trois année ce sont écoulés depuis la fin de sa formation on était en l'an 591 l'existence de la guilde avait été dévoilé au grand jour, on ne sait toujours pas comment l'information avait pu filtré. Beaucoup de personnes les confondaient avec les voleurs ce qui irritait profondément notre jeune elfe car les Inuwa était loin d'être des voleurs, la Voie est tellement belle, pleine de possibilité que de la comparé à cet guilde lui hérissait le poil.

Après sa formation, elle avait bien entendu pensée à transmettre à quelqu'un ses connaissances et faire en sorte que cette personne s'épanouisse mais, la jeune femme avait décidée d'attendre et de profiter de sa solitude. Maître et élève c'était retrouvé au Royaume de Turquoise, ils avaient passé quelques jours ensemble, s'épanouissant avec l'autre avant de nouveau avec un sourire se quitter, chacun poursuivant son chemin qui sera toujours entre mêlé avec l'autre, la puissance de ce lien était différent pour chaque relation maître-élève et pour eux rien ne les séparerait même pas la mort elle-même.

Continuant de poursuivre sa route en voyageant à travers les royaumes, rencontrer de nouvelles personne, des nouveaux horizon.

L'elfe était à la recherche d'un village pour s'arrêter pour la nuit, bien que dormir à la belle étoile ne lui posait aucun soucis c'était le fait de devoir dormir sous la pluie qui ne l'enchantait pas plus que ça, le temps l'avait surprise et la jeune femme n'avait pas eu le temps de se faire un abri de fortune pour dormir et ne pas devoir payer une auberge. Elle était au Royaume d'Opale, au détour d'une forêt des hommes sortir pour lui tendre une "embuscade", ils étaient deux habillés comme des guerriers. Avec un rictus moqueur, elle descendit de son cheval et s'avança des vers les hommes, sans un mot elle les suivi, la jeune femme avait trouvée de quoi se détendre après cette rude année, une énigme à résoudre. Avait-elle enfin trouvée les chevaliers de l'Ombre ?

En effet, la jeune elfe avait parcourût un village d'Opale et avait entendu des rumeurs au sujet des chevaliers de l'Ombre et c'était mis en tête de les trouver. Un nouveau passe-temps que l'Inuwa trouvait intéressant et surtout très divertissant.


   

Derrière l'écran


   

Ce forum est vraiment très intéressant, le créateur et la co-créatrice on travaillé vraiment dur pour ce forum et il mérite beaucoup de succès.
Ps : La co-fondatrice est mieux que le fondateur ♥ -s'enfuie en courant-


   


Dernière édition par Horyia le Mer 10 Juin - 20:11, édité 3 fois
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 19:03

Bonsoir,

Fiche terminé. J'espère que tout est bien.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 19:17

Bonjour !
Citation :
une force sauvage amène d'elle.
émane, non ?

Attention, les pouvoirs ne sont pas héréditaires.
Citation :
c'est ainsi qu'il débuta la formation de sa fille pour devenir soigneuse vu qu'elle avait à l'âge de huit ans découvert l'héritage de Lenwë qui était le soigneur du clan.
Ce n'est pas parce que son père avait ce don qu'elle l'a aussi. Tu peux très bien l'avoir, mais il faudrait changer la tournure car elle ne l'a pas hérité de son père Wink

J'ai été obligé d'éditer ton post pour mettre quelques parties en hide jusqu'à ce que tu modifies :
-> La durée de formation est inconnu
-> La façon d'acquérir le don également

De plus, il va falloir faire d'autres modifications :
-> Tu n'es pas sûre d'avoir un don avant de RP, ce n'est qu'une rumeur Wink
-> Aucun pacte n'est signé entre Sage et les elfes : l'Empire a simplement dit que ceux qui voulaient s'associer étaient les bienvenus mais que s'ils ne se mêlaient pas au reste du monde, il seraient laissé tranquilles

Je te demanderai de faire un petit peu attention, tu te répète parfois dans la même phrase et la ponctuation ne nous aide pas à lire de manière fluide.

Citation :
Ps : La co-fondatrice est mieux que le fondateur ♥ -s'enfuie en courant-
mouhahaha merci ^^

Je te laisse faire les modifications nécessaire Wink

Bises
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 19:35

Bonjour,

Dans mon histoire la formation est déjà fini, elle à déjà eu plusieurs mois d'entraînement avec son maître donc il est possible qu'elle soit au courant, elle à commencée la formation avant que l'existence des Inuwa soit connu. Ensuite, je sais quel l'obtiendra ou pas pendant un rp c'est pour ça que c'est en italique et que j'ai indiquée que ce serait édité après le rp pour dire si oui ou non elle ne l'a pas eu. Les fautes arrivent, je modifie ce que tu as cité.

Les parties ont bien été modifiée, celle que tu m'avais citée pour le pouvoir ainsi que pour les clans.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 19:51

Citation :
Dans mon histoire la formation est déjà fini, elle à déjà eu plusieurs mois d'entraînement avec son maître donc il est possible qu'elle soit au courant, elle à commencée la formation avant que l'existence des Inuwa soit connu.
Oui, mais ça doit rester inconnu pour ceux qui te lisent Wink

Merci pour les changements.
Il reste donc juste l'histoire de "comment o va chercher le don" à modifier, il me semble Wink
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 19:54

C'est en Hide, donc normalement c'est bon non ?
Sinon j’enlèverai cette partie ce n'est pas bien grave.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:07

Oui mais ça serait bien qu'on soit tous au même niveau, il serait donc préférable de retirer cela.
Dés que c'est fait, tu seras validée Smile
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:10

C'est fait.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:30

Parfait !

Te voilà validée Wink
Comme tu as terminée ta fiche en moins de trois jours tu gagnes 17 points de prières et en plus tu débutes dans une guilde qui t'ajoute 9 points de prière ce qui te fais un total de 26 points de prières pour toi et pour la guilde d'Inuwa ! Wink

Tu as le droit également à un rang personnalisé. ça t'intéresse ?

Bises
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:31

Merci.
Oui pourquoi pas, mais pour le moment je n'ai pas d'idée.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:32

D'accord !
Quand tu en auras une : fais nous signe Wink
Messages : 47
Points de prière : 102
Date d'inscription : 23/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre sauvage et silencieuse.
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mer 10 Juin - 20:35

D'accord, merci bien Smile.
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Mar 30 Juin - 12:43

Bonjour !

Ta fiche étant validée, je la déplace !

Bon RP !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Horyia - Inuwa    Aujourd'hui à 13:25

Horyia - Inuwa

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glow in the Darkness :: La grande bibliothèque :: Les manuscrits :: Les autobiographies :: Les approuvées-