AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Ergaïl, sorcier

Messages : 66
Points de prière : 71
Date d'inscription : 10/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
MessageSujet: Ergaïl, sorcier    Mer 10 Juin - 23:55

Je suis...

La trahison n'est qu'une histoire de point de vue.


       

Informations générales


       
  • Âge : 33 ans

  •        
  • Allégeance : L'empire, sans la moindre hésitation

  •        
  • Race : Elfe

  •        
  • Royaume d'origine : Elfe

  •        
  • Rôle : Sorcier de l'ordre d'Irianeth

  •        
  • Royaume Actuel : Emeraude

  •        
  • Ambition : Former les génération futurs et faire de l'ordre d'Irianeth le plus puissant. En bref, il veut écraser Ombrane et voir l'Empire se hisser en haut du pouvoir.


       

Descriptions


       

       

Physique :

Si les elfes ne sont pas réputés pour leur carrure ils peuvent tout de même se muscler et voir leurs muscles se dessiner, c'est le cas pour Ergaïl. Il n'a pas une stature effrayante mais il est capable de se défendre, d’asséner de puissants coups et de soulever quelques objets qu'il serait difficile de déplacer sans muscle. Il ne passe pas sa journée à le faire et ne se pavane pas en montrant ses muscles à tout va, mais il est assez satisfait d'être capable de soulever une épée sans devoir obligatoirement user de sa magie. Des elfes il ne possède pas seulement la stature, il a également leur démarche gracieuse et souple, sauf quand il est énerver ça se transformera plutôt en démarche rageuse.

Démarche qui fera voleter sa longue chevelure blonde qui n'est jamais attachée, si on lui pose la question il oscille entre "C'est trop long de les attacher", "Pourquoi je ferais ça ?" et "Ils ne peuvent plus respirer lorsqu'ils sont attachés". Passant leur temps libre, sa chevelure est soumise au caprice du vent, ainsi lorsqu'il souffle plusieurs mèches viennent se loger devant son regard verdoyant, l'obligeant à les dégager fréquemment s'il veut voir plus loin que le bout de son nez aussi pâle que le reste de sa peau.

Si cette pâleur est accentuée par la couleur de ses tenues, elle les fait également assez bien ressortir. Ergaïl apprécie énormément le bleu, c'est pour cette raison qu'il sera pratiquement toujours habillé de cette couleur alors que l'empire favorise le rouge et le noir, de toute façon il n'est noté personne qu'il doit se vêtir aux couleurs d'Irianeth. Sa tenue est constitué d'une longue tunique, principalement bleu donc, de braie plus clair et de longues bottes de cuir souple. Très pratique pour la marche, même s'il n'est pas souvent amené à voyager. Sa tenue est ornée de diverses ceintures, parfois de cuir et parfois de perle, et d'un collier, un saphir monté sur une armature en argent maintenu par des lanières, porté à ras du cou.

Psychique :

Lorsqu'il était plus jeune on parlait de lui comme étant un elfe de nature calme, observateur et très souriant, un sourire pleins de malice et de joie de vivre. Malheureusement ce n'est plus le cas et depuis longtemps. Comme de nombreux habitants de ce monde, la mort de Lassa et la victoire de l'empire l'ont profondément changé, mais de façon négative, du moins pas selon son point de vue. Si au début de leur victoire il était toujours un elfe jovial, il est rapidement devenu l'elfe qu'il est désormais, un elfe un peu plus froid, et à la véritable joie de vivre envolée. Il n'est pas pour autant dénué d'humour, mais il a tendance à plus s'amuser d'un oiseau qui rate son envole que d'une véritable histoire cocasse. Son sens de la moralité à changé, blesser n'est pas mal tant que c'est pour une bonne raison et asservir un peuple n'a rien d'anormal s'il a été conquis. Peu à peu, l'elfe est passé de magicien à sorcier et ce, sans le moindre remord.


       

       

Compétences et inventaire


       

Comme tous les sorciers il est capable de soigner une autre personne que lui, s'il fait partie des pouvoirs qu'il maîtrise le mieux c'est également celui qu'il utilise le moins. Il peut aussi sonder les gens et c'est un pouvoir qu'il utilise fréquemment et principalement sur ces élèves, sonder le territoire, il s'en sert régulièrement pour savoir si un nouvel ennemi fait surface et si quelqu'un ose s'approcher un peu trop près de sa tour et de ses affaires. Il maîtrise aussi la télépathie, avec une ou plusieurs personnes, qu'il use un peu tout le temps, n'importe quand et pour n'importe quoi à l'instar des serpents électrifié. Il n'est pas rare d'apercevoir l'un de ses filaments sur sa paume qu'il fixe pensivement, et la capacité d'allumer magiquement les chandelles. Allumer les chandelles pour les éteindre afin de les rallumer l'instant d'après est l'un de ses plus grands jeux.
En plus de ces pouvoirs disponible pour à tous les sorciers, il est capable d'user de télékinésie, c'est à dire déplacer les objets par la pensée, et ce pouvoir est très certainement celui qu'il maîtrise le plus, faire voler des meubles dans tous les sens lui demande autant d'effort que pour respirer. Il est aussi capable de se servir d'illusions, mais il ne s'en sert pas forcément d'une manière très adulte, et pour finir il devrait être capable d'envoyer des vagues d'apaisement. Chose étrange pour un sorcier qui enseigne et maîtrise la magie, cette capacité est aléatoire et très peu efficace, un peu comme si ce pouvoir était calqué sur son humeur, efficace lorsqu'il est réellement de bonne humeur et inefficace dans le cas contraire. Comment apaiser les autres si on ne l'est pas sois-même ?

Pour rester rapidement dans les capacités et pour revenir sur sa capacité à assener des coups et les parer, il faut savoir que l'elfe n'apprécie que très peu le combat au corps à corps, aussi il passera plutôt son temps à parer et esquiver avant de trouver une occasion d'utiliser sa magie ou de fuir, plutôt que d'attaquer.

Le sorcier se balade toujours avec un bâton plutôt utilisé par les magiciens, il ne lui sert à présent plus à grand  chose, hormis secouer un élève non attentif, après tout il est sorcier alors pourquoi userait-il d'un objet pour les magicien ? Quoi qu'il en soit, avec ses illusions et sa façon de faire, il lui arrive de faire croire qu'il s'en sert pour canaliser sa magie.
La bâton, qui est plus grand que lui, est de couleur argent bleuté et se termine en trois-quart de cercle ayant, en son centre, un saphir. ici


       

Biographie


       

Nous sommes en l'an 566 et au loin, au fin fond du royaume des elfes, on peut entendre une petite voix, ou plutôt un pleur de bébé, briser la quiétude et le silence de la forêt; Ergaïl est né, espéré et attendu, sa naissance à fait le bonheur de ses parents. Choyé et entouré de leur amour, Ergaïl a grandit sans jamais manqué de rien, en apprenant que l'amour et l'affection ne coûtait rien et surtout, qu'il rendait les gens infiniment heureux. C'est pourquoi dès qu'il put marcher seul, l'enfant s'est fait un devoir d'enlacer chaque elfe qu'il voyait. Enfin, à l'âge qu'il avait et prenant tout le monde au dépourvu il faisait plutôt des câlins à leur jambe, cependant en voyant naitre les autres sur leur beau visage elfique, l'enfant redoublait d'ardeur et poursuivait ses actes. Naturellement au début il ne s'éloignait pas beaucoup de l'abri de ses parents, déjà parce qu'il n'avait pas le droit, mais surtout parce que pour un enfant d'un an, marcher devient vite épuisant et se prendre les pieds dans des branches morte n'arrange rien.

Malgré la guerre qui faisait rage sur le continent, le petit elfe grandissait sans la connaître, enfin jusqu'à l'âge de ses cinq ans. Une fois arrivé à cet âge, ses parents lui ont patiemment expliqué que le monde n'était pas aussi rose, ni aussi vert, qu'il le croyait jusqu'à présent. De l'autre côté de la forêt de méchants hommes-insectes avaient déclaré la guerre à leur beau continent protégé par de valeureux chevaliers vert, ce qui encouragea l'enfant à penser qu'il y avait bien du vert partout. Ne comprenant pas où ils voulaient en venir, l'enfant avait simplement posé ses yeux vert sur eux attendant patiemment, et ses parents avaient continué en lui précisant que les chevaliers acceptaient les enfants pour qu'ils apprennent à maîtriser leur pouvoir afin de les aider lorsqu'ils seraient plus grand. Le regard pleins de larme, l'enfant avait plongé dans leur bras en affirmant tant bien que mal qu'il ne voulait pas quitter la forêt et voir des méchants, alors, patiemment, ses parents l'avait rassurer en lui affirmant qu'ils ne l'obligerait à rien et qu'il pouvait bien rester dans la forêt encore très longtemps, ce à quoi l'enfant n'avait répondu que par quelques reniflement et des câlins à n'en plus finir. Bien plus tard, le jeune elfe avait fait la rencontre d'un deuxième enfant un peu plus âgé que lui qui semblait en savoir énormément sur cette guerre entre les vilains hommes-insectes et les valeureux hommes-vert. Des heures durant, son nouvel ami Silen lui racontait la guerre et son commencement, âgé de seulement six ans Ergaïl ne comprenait pas tout mais il aimait tellement entendre son ami raconter qu'il n'osait pas lui avouer son incompréhension et le couper dans son élan. Cependant il tenait à comprendre et, le soir, il interrogeait ses parents sur les mots et situation qu'il ne comprenait pas, et grande était leur surprise en le voyant s'intéresser à ce combat alors qu'un an plus tôt il avait fondu en larme. Remarquant qu'après plusieurs mois sont intérêt ne s'était toujours pas éteint, ils reposèrent leur question et cette fois Ergaïl prit le temps de réfléchir avant de refuser une seconde fois, jamais il ne serait capable de se battre, il préférait utiliser ses pouvoirs.

L'histoire ne le dit pas, mais durant toute son enfant il avait utilisé ses pouvoirs toute la journée pour être sûr de les maîtriser un jour et puis lorsque Silen lui avait avouer aimer le voir manipuler la magie, l'enfant avait redoublé ses démonstrations pendant que son ami essayait tant bien que mal de lui prodiguer des conseils pour qu'il s'améliore entre deux histoires. Ainsi étaient rythmée les journées du garçon et rien ne changea jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de quinze ans en l'an 581, la même année que la mort d'un certain Lassa mais surtout la même année que la victoire de l'empire. Horrifié par la victoire des ennemis, Silen avait entrainé Ergaïl avait lui dans le but de l'obliger à se servir de ses pouvoirs pour les vaincre pendant qu'il essayerait de les battre au combat, si notre futur sorcier ne se sentait pas du tout concerné il s'était laissé guider afin de rendre service à son ami. Péniblement les deux comparses ont essayé de repousser l'empire lors de leur attaque sur le royaume de Diamant, de loin Ergaïl usait de ses illusions et de sa télékinésie pour décourager ses ennemis alors qu'à l'aide d'un bâton Silen repoussait ses assaillants. Lorsque Silen était blessé ou découragé, son ami lui envoyait une puissante vague d'apaisement ou s'approchait tant bien que mal pour l'éloigner des combats le temps de le soigner.

Ce n'est que quelques jours plus tard que la vérité à frappé l'elfe insouciant de plein fouet, un instant d'inattention et en un battement de cil celui qui avait été plus proche d'un frère que d'un ami pour Ergaïl fut emporté laissant le jeune elfe côtoyer l'effrayant vide laissé par la mort. Seul son instinct de survie parvint à l'aider à quitter vivant le champ de bataille et à se mettre à l'abri. Pendant six ans l'elfe avait erré sur le continent alternant entre les royaumes libre et les royaumes conquis perfectionnant sa maîtriser de la magie et sa connaissance du monde. Il ne lui a fallut que six ans pour comprendre l'énorme erreur qu'ils avaient fait avec Silen, le camp à aidé n'était pas celui de l'ombre mais celui de l'empire. Tous les royaumes libres vivaient dans la craintes d'être envahis, alors que les royaumes possédés par l'empire ne connaissait plus de guerres, certes les assassins et les voleurs se croyaient chez eux, mais le problème pourrait être réglé une fois tous les royaumes unis sous la même bannière. En l'an 586 Ergaïl prit le chemin du royaume pour demander une audience au Diadoque afin d'exprimer son souhait d’œuvrer pour l'empire, après une longue discussion durant laquelle l'elfe dû prouver son allégeance envers l'empereur, sa motivation ainsi que ses capacités, Sage accepta son aide et lui permis d’œuvrer comme sorcier. Dans un premier temps il dû se contenter du rôle d'un simple sorcier au service de l'empire, puis, après deux ans de services il gagna un grade et devin le sorcier du diadoque devant non seulement enseigner aux élèves et maintenir une certaine cohésion dans l'ordre à l'aide du chef des chevaliers mais aussi exécuter les ordres du diadoque et le seconder.


       

Derrière l'écran


       

Ça fait quelques temps que je n'ai pas rp, il me faudra peut-être quelques rp pour me remettre en selle. Sinon je suis un gars d'une petite vingtaine d'années et j'aime bien la présentation du forum et vive Irianeth


       


Dernière édition par Ergaïl le Jeu 11 Juin - 23:14, édité 1 fois
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Ergaïl, sorcier    Jeu 11 Juin - 7:52

Bonjour !

Ta fiche est impeccable ! On la lit de A à Z sans problèmes et on en apprend assez tout en voulant en savoir plus Very Happy J'adore !
Tu pourras cependant faire une rapide relecture, il reste quelques petites fautes d'orthographe Wink

Je valide donc ta présentation Smile Comme tu a terminé la fiche en moins de 3 jours tu remportes 17 points de prière. Et comme tu entre directement dans un ordre tu en gagnes 10 de plus. Ce qui te fait 27 points pour toi et ton ordre Wink Félicitations !

Tu as également le droit à un rang personnalisé, cela t'intéresse-t-il ?

A bientôt!
Messages : 66
Points de prière : 71
Date d'inscription : 10/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
MessageSujet: Re: Ergaïl, sorcier    Ven 19 Juin - 13:22

Bonjour,

Je vais essayer de retirer le plus de fautes, pas de problème.
Sympa le nombre de points gagné !

Pour le moment je n'ai pas d'idée, si j'en trouve une un peu plus tard je pourrais repasser ?
Messages : 162
Points de prière : 10000
Date d'inscription : 18/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Déesse Fondatrice
MessageSujet: Re: Ergaïl, sorcier    Mar 30 Juin - 12:42

Bonjour !

Si tu trouves une idée tu pourras nous MP, Abussos ou moi. Nous te le mettrons avec plaisir.

En attendant ta fiche étant validée, je la déplace.

Bon RP à toi !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ergaïl, sorcier    Aujourd'hui à 3:54

Ergaïl, sorcier

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mauvais contact entre câble allume-cigares et berceau 765T
» Généalogie Garmin 276C
» [résolu]Affichage des noms de villes nuvi 1490
» La guerre des ténèbres : forum RPG Harry Potter en 1978
» Tous les personages importants de Draco Dormiens Nunquam Titillandus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glow in the Darkness :: La grande bibliothèque :: Les manuscrits :: Les autobiographies :: Les approuvées-